Description

Le secteur forestier est une industrie comprenant des usines de production et de transformation de matière première. Dans cette industrie, le cycle de création de valeur est long depuis les opérations en forêt, la vente des divers produits jusqu'au consommateur final. Partant de la matière première, qu'est le bois, une gamme très variée de produits est élaborée.

Les différentes entreprises de la chaîne de création de valeur sont des unités de décision indépendantes, on constate notamment un manque de synchronisation des opérations. Or, il appert dans l'industrie des produits forestiers que l'information est un outil important pour les décisions de gestion logistique. Une information imparfaite cause donc des problèmes de livraison (disponibilité des bons produits au bon endroit et au bon moment) et de satisfaction du client.

Le jeu du bois simule les opérations dans un réseau logistique représentatif des produits forestiers, et ce, afin de mettre à jour la dynamique du flux des produits dans le réseau de création de valeur et de démontrer l'importance du partage de l'information entre les entreprises.

Chaque partie est jouée avec au plus 7 personnes, chacune d'elle est responsable de la gestion d’une entreprise du réseau. Chaque tour de jeu représente une semaine. La durée de la partie varie entre 25 et 50 semaines. Le réseau logistique est représenté en utilisant des unités d’affaires à divers niveaux par rapport au client final (voir figure plus bas), soit la forêt, les complexes de sciage, la papetière, les grossistes et les détaillants. La nature divergente du réseau logistique des produits forestiers est simulée en divisant la matière traitée au complexe de sciage en copeaux et en bois d’oeuvre. Chaque bille traitée au complexe de sciage sera divisée en une unité de bois d’œuvre (pour le grossiste sciage) et une unité de copeaux (pour la papetière).

Dans cet atelier, les coûts d’entreposage et d’arrérage (backorder) sont ceux qu'il faut minimiser. Chaque unité d’affaires du réseau possède un entrepôt et chaque quantité maintenue en inventaire a un coût. Le gestionnaire de chaque entreprise doit décider des quantités à commander à son fournisseur à chaque semaine de manière à avoir un bon niveau de service tout en minimisant les coûts d’entreposage.

  • Le niveau de service est mesuré par la disponibilité des produits au bon endroit et au bon moment. Si les produits ne sont pas disponibles lorsqu'une commande client est reçue, un coût d’opportunité manquée est calculé. Ce coût est deux fois plus élevé que celui de maintien en inventaire.
  • Aucune information ne peut être échangée entre les joueurs. À chaque semaine simulée, les participants ne font que donner une commande d’achat à leur fournisseur. La personne responsable de la coupe en forêt décide de la quantité de bois coupée, en respectant un plan de coupe préétabli. Personne ne voit la situation complète dans le réseau. À chaque semaine, la demande du consommateur final n'est connue que par les détaillants.
  • La partie se termine lorsque l'on complète le nombre de semaines de simulation fixé en début de partie. En dernier lieu, une analyse graphique des résultats permet d'observer l'historique des commandes et les niveaux d'inventaire de chaque unité d'affaires du réseau simulé.
Figure: Représentation du réseau logistique pour le jeu du bois

Dans cet atelier, les coûts d’entreposage et d’arrérage (backorder) sont ceux qu'il faut minimiser. Chaque unité d’affaires du réseau possède un entrepôt et chaque quantité maintenue en inventaire a un coût. Le gestionnaire de chaque entreprise doit décider des quantités à commander à son fournisseur à chaque semaine de manière à avoir un bon niveau de service tout en minimisant les coûts d’entreposage.

 

Le niveau de service est mesuré par la disponibilité des produits au bon endroit et au bon moment. Si les produits ne sont pas disponibles lorsqu'une commande client est reçue, un coût d’opportunité manquée est calculé. Ce coût est deux fois plus élevé que celui de maintien en inventaire.

 

Aucune information ne peut être échangée entre les joueurs. À chaque semaine simulée, les participants ne font que donner une commande d’achat à leur fournisseur. La personne responsable de la coupe en forêt décide de la quantité de bois coupée, en respectant un plan de coupe préétabli. Personne ne voit la situation complète dans le réseau. À chaque semaine, la demande du consommateur final n'est connue que par les détaillants.

 

La partie se termine lorsque l'on complète le nombre de semaines de simulation fixé en début de partie. En dernier lieu, une analyse graphique des résultats permet d'observer l'historique des commandes et les niveaux d'inventaire de chaque unité d'affaires du réseau simulé.