01 juin 2011

Intégrer l'aménagement forestier à un réseau industriel optimisé


Auteurs : Martin Simard et Sébastien Lemieux

Les applications LogiLab et SilviLab pour simplifier la planification stratégique de l'aménagement forestier et optimiser les réseaux industriels

La planification stratégique de l’aménagement forestier est un processus complexe, où la quantité de données à considérer ainsi que le nombre d’intervenants impliqués dans le processus d’attribution des volumes de bois peut parfois donner le vertige. Ce processus peut se diviser en deux étapes le calcul de la possibilité forestière et l’allocation des volumes de bois. Le calcul de la possibilité forestière se fait à partir des inventaires forestiers, qu’on fait évoluer sur un horizon temporel (jusqu’à 150 ans), et qui est soumis à différentes stratégies d’aménagement, à des contraintes de rendement soutenu (voire de rendement durable), de protection, d’orientations économiques et sociales, etc. En forêt publique, le résultat de ce calcul est ensuite utilisé par le gouvernement pour attribuer des volumes de bois aux usines qui en expriment le besoin. Ces volumes de bois seront ensuite transformés en produits finis, puis vendus sur différents marchés (bois d’œuvre, pâtes et papier, biomasse, produits de 2e et 3e transformation).

Quels seraient les impacts sur la possibilité forestière si le calcul, en plus de tenir compte de l’aménagement de la forêt, intégrait les structures industrielles auxquelles sont dédiés les volumes de bois? Pour y répondre, le consortium de recherche FORAC, basé à l’Université Laval, développe présentement deux applications informatiques visant à intégrer les scénarios d’aménagement forestier aux besoins du réseau industriel de création de valeur.

Le premier outil, LogiLab, est un logiciel qui permet de modéliser et d’optimiser un réseau logistique à partir de la forêt jusqu’au client final. La modélisation se fait de manière conviviale, à l’aide d’une représentation schématique ou géographique. L’utilisateur y place les différents éléments de son réseau (scieries, papetières, entrepôts) et définit pour chacun les intrants et extrants, selon les processus de transformation impliqués. L’application informatique permet aussi de définir les flux de produits entre les intervenants ainsi que les distances à parcourir. LogiLab optimise le réseau en tentant de maximiser les profits de l’ensemble du réseau logistique, tout en diminuant les coûts de transport, d’inventaire et de production. L’outil tient compte de la matière première disponible, de la capacité de transformation de chacune des usines, ainsi que de la demande des différents clients.

SilviLab est un outil d’aide à la décision en aménagement forestier. Il permet d’évaluer l’impact des modèles de planification de la forêt sur le développement industriel (interventions sylvicoles, profits générés dans le réseau logistique pour chaque mètre-cube récolté, etc.). L’outil permet à l’utilisateur d’évaluer la performance d’un plan d’aménagement forestier en fonction de certains critères. Il permet aussi de proposer un nouveau plan en fonction des contraintes établies par l’utilisateur (rendement soutenu, accessibilité, uniformité, etc.). Cette fonctionnalité facilite l’évaluation de plusieurs scénarios possibles, au moment de l’attribution des volumes de bois par exemple. Pour calculer la possibilité forestière, SilviLab utilise des données provenant des inventaires forestiers, des modèles de croissance, des effets anticipés suite à certains traitements sylvicoles, des indices de qualité des tiges, etc.

Lorsqu’utilisés conjointement, LogiLab et SilviLab offrent une nouvelle perspective à la planification stratégique de la forêt. Pour un réseau logistique donné, LogiLab peut amener SilviLab à modifier le plan d’aménagement de la forêt s’il s’avère plus profitable de récolter le bois différemment. SilviLab tentera alors de produire un nouveau plan d’aménagement tout en respectant les contraintes de rendement et de protection établies.

Ces applications peuvent aussi être utilisées pour simuler les retombées économiques d’une modification importante au réseau logistique. Quels seraient, par exemple, les impacts de l’ajout d’une usine de granules sur le réseau existant dans une région donnée? Quels seraient les bénéfices obtenus par l’aménagement intensif d’un secteur, plutôt que de laisser évoluer la forêt sans intervention? Quels sont les coûts associés à l’exploitation d’une nouvelle partie du territoire (construction de chemins, aménagements, nouvelles pourvoiries, etc.) par rapport à la rentabilité du réseau auquel ces nouveaux volumes de bois seront destinés?

Une décision, qu’elle concerne la forêt ou le réseau logistique, a des répercussions à tous les niveaux. L’approche soutenue par FORAC est qu’on ne peut ignorer une des variables lorsqu’il s’agit de la planification de l’ensemble du réseau de création de valeur. Les outils développés par FORAC visent à tirer profit des dernières technologies disponibles (représentation géographique, interfaces Web). Cette façon de faire permet l’utilisation des outils par un maximum d’intervenants impliqués dans les prises de décision des entreprises et favorise la collaboration entre ces derniers tout au long du processus de planification.

 

Publié dans Le Monde Forestier - Juin 2011
Lire l'article en PDF (4 Mo)